En toile de fond, toujours la Grande Casse, Virée Verticale

Découvrir la Vanoise en ski de randonnée

Coincé entre les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise, le Parc National de la Vanoise a été le premier parc national français, créé en 1963 pour protéger les bouquetins menacés d’extinction. Accolé au Parc National italien du Grand Paradis, ils forment tous les deux un espace protégé de 123 000 hectares, l’un des plus grands dans nos Alpes occidentales.

Après un précédent week-end qui a tenu toutes ses promesses dans le Champsaur, je suis impatiente de découvrir ce massif aux mille et unes possibilités d’évasion. Dans cet article, je vous propose non pas un… Mais deux itinéraires pour explorer la Vanoise en ski de randonnée !

Du soleil, de la neige et une bande de copains, la recette idéale pour découvrir la Vanoise en ski de randonnée - Virée Verticale
Du soleil, de la neige et des copains, la recette idéale pour découvrir la Vanoise en ski de randonnée

Au soleil du Col de la Grande Casse

Dénivelé : 1 650 mètres
Distance totale : 15 kilomètres
Altitude min/max : 1 400 / 3 096 mètres
Durée : une journée

C’est à Pralognan-la-Vanoise, cette station touristique installée au cœur du Parc National que nous nous donnons rendez-vous pour ce week-end d’exploration de la Vanoise en ski de randonnée. Le temps est au beau fixe, nous sommes 7 et nous partons avec pour objectif d’atteindre le col de la Grande Casse, à 3 096 mètres d’altitude.

A cause des récentes chutes de neige, nous ne pouvons pas monter nous garer au parking des Fontanettes et démarrons donc notre itinéraire à Pralognan, par une remontée de la piste du Génépy jusqu’au refuge des Barmettes. Un petit tuyau pour les moins énervés : un télésiège peut également vous amener jusque-là, ce qui évite déjà plus de 500 mètres de dénivelé positif (mais c’est moins drôle !).

En arrière plan, la pointe de la Réchasse, bien cachée, et le refuge du Col de la Vanoise - Virée Verticale
En arrière plan, la pointe de la Réchasse, bien cachée, et le refuge du Col de la Vanoise

Nous traversons le torrent puis poursuivons notre remontée du vallon. J’ai rarement vu autant de skieurs de randonnée rassemblés au même endroit ! Il s’agit en effet d’un itinéraire accessible facilement puisqu’il démarre en station, et nous ne sommes pas les seuls à avoir eu l’idée d’aller profiter des dernières neiges de la saison ! La pente est douce et les paysages incroyable, avec, en personnage principal de notre odyssée, la majestueuse face nord de l’Aiguille de la Vanoise.

Grimpette sous l’œil attentif de la Grande Casse

Enfin, nous franchissons un petit ressaut et débouchons face à la Grande Casse, le plus haut sommet du massif de la Vanoise. J’espère un jour avoir l’occasion d’y grimper à skis ! Pour l’instant, c’est un peu optimiste pour mon petit niveau de m’imaginer sur ses portions à 40°, mais je compte bien progresser jusqu’à en être capable !

La Grande Casse, un beau sommet à réaliser en ski de randonnée, Vanoise en ski de randonnée
La Grande Casse, un beau sommet à réaliser en ski de randonnée

D’ici, il est possible de rejoindre le refuge du Col de la Vanoise, celui où nous dormirons ce soir, en contournant le Lac Long par la droite, au plus près du pied de l’Aiguille. De notre côté, nous décidons de remonter la moraine de gauche, et optons pour une pause pique nique avec vue imprenable sur la Grande Casse, sur le refuge, sur l’Aiguille et sur l’ensemble du vallon.

De là, il nous reste à peine 400 mètres pour atteindre le col, mais ils me semblent vraiment interminables. Nous poursuivons, jusqu’au fond du vallon, sous une chaleur vraiment écrasante (sans exagérer, j’avais l’impression d’essayer désespérément de m’enfuir de la grille d’un barbecue !) La trace est assez raide, et plus le col se rapproche, plus il me parait loin !

Pourtant, encore quelques efforts, quelques conversions dans la dernière pente à 30° et nous y sommes, au pied du fameux couloir des italiens, une magnifique course de neige qui se descend également à skis… Même si je me demande bien comment ! Et, très franchement, la vue du Col de la Grande Casse est magnifique : au premier plan, la petite et la grande Glière, et leurs faces rocheuses si caractéristiques. De l’autre côté, le Grand Paradis, et, partout, des sommets magnifiques qui donnent des idées d’itinéraires pour toutes les années à venir !

Vue sur la petite et la grande Glière, du Col de la Grande Casse - Virée Verticale
Vue sur la petite et la grande Glière, du Col de la Grande Casse
La dream team arrivée au Col de la Grande Casse - Virée Verticale, la Vanoise en ski de randonnée
La dream team arrivée au Col de la Grande Casse

Pension complète au Col de la Vanoise

Le temps de dépeauter, et nous descendons retrouver Chloé au refuge, elle avait préféré s’y rendre directement après la pause de midi.

Le refuge du Col de la Vanoise est une très belle surprise ! Il est tout neuf, très fonctionnel et a la réputation de proposer des dîners à tomber. Nous sommes 7 et nous avons la chance d’avoir un dortoir pour nous tout seuls. Le temps de se rafraîchir avec la bière bien méritée, de faire défiler les photos du jour et nous découvrons avec joie les talents culinaires des gardiens… Quelques heures de sommeil, et nous serons d’attaque pour notre seconde virée ski de rando en Vanoise !

Le long des glaciers de la Pointe de la Réchasse

Dénivelé : 1 000 mètres
Distance totale : 20 kilomètres
Altitude min/max : 1 400 / 3 212 mètres
Durée : une journée

La nuit a été reposante et, malgré des prévisions météo pessimistes, nous partons en direction de la Pointe de la Réchasse sous un magnifique soleil. Derrière le refuge, nous mettons le cap au sud et attaquons l’ascension par la droite du sommet, direction le glacier de la Réchasse. Le sommet est bien visible et l’itinéraire facile à suivre, le tout est donc de faire une jolie trace pas trop raide… Et là, tout le monde y va de sa technique et s’en donne à cœur joie !

Nous avions prévu l’équipement de progression sur glacier mais il n’est pas nécessaire, en cette saison, celui-ci est bien fermé et nous contournons donc tranquillement l’arête sommitale par la droite, avant de la longer sur une partie en pente très douce.

Nous arrivons au dernier ressaut avant d’atteindre la Pointe : la pente est raide et verglacée, nous sortons les couteaux et progressons tranquillement à coups de conversions vertigineuses pour passer les derniers mètres avant le sommet. Là-haut, il y a du monde, et même Paul Bonhomme qui encadre un groupe de skieurs. Mais l’agitation ne nous empêche pas d’admirer la vue à 360° qu’offre ce joli sommet, sur la Grande Casse entre d’autres nombreux sommets qui jalonnent le massif.

L'arrivée au sommet de la Pointe de la Réchasse, Vanoise en ski de randonnée, Virée Verticale
L’arrivée au sommet de la Pointe de la Réchasse

La Pointe du Dard, pour faire durer le plaisir

Il est encore tôt, nous décidons donc de continuer notre escapade avec un second objectif rapide : la Pointe du Dard, un dôme de neige qui fait face à la pointe de la Réchasse et qui ouvre la voie vers la partie sud de la Vanoise, pleine d’autres magnifiques randos à skis. De la Réchasse, c’est une longue ligne droite qui nous emmène en direction du Mont Pelve, puis nous tirons à droite pour atteindre le sommet du Dard, à 3 206 mètres d’altitude. Un crochet rapide, qui ajoute environ 300 mètres de dénivelé et qui permet de faire durer le plaisir, pour profiter au maximum du magnifique soleil du jour !

Deuxième objectif du jour : la Pointe du Dard, 3 206 m - Virée Verticale
Deuxième objectif du jour : la Pointe du Dard, 3 206 m

Puis, il est temps de nous attaquer à la descente au refuge, qui s’avère être plutôt du plat que de la vraie descente d’ailleurs. Nous y faisons une petite pause, puis redescendons tranquillement direction Pralognan, retour à la civilisation après ces deux jours partis à la découverte de la Vanoise en ski de randonnée.

Un coin magnifique, plein de belles possibilités et que je compte bien revenir explorer l’an prochain. Et vous, vous connaissez d’autres jolis sommets qui valent le détour en Vanoise ?

A très vite,
Estelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *